top of page

Les frères Cattelliot

Les frères Cattelliot ont été des militants de la première heure de BREIZ ATAO.

Activistes dans le groupe d'action terrorriste GWENN HA DU ils seront été arrêtés, accusés d'avoir participé à l'attentat de Rennes do 07 août 1932 > (libérés le 01 octobre)

Membres du PNB ils rejoignent le groupuscule BREIZ DA ZONT de Théophile Jeusset

Durant la guerre ils collaborent avec l'Allemagne :

Joseph au BEZEN PERROT

Augustin au NSKK puis pour une très courte période au BEZEN PERROT  

joseph
joseph cattelliot bezen perrot

Joseph Cattelliot - Pierre Leroux - Jean Thézé - Théophile Jeusset - Augustin Cattelliot

A leur libération de prison - Mis en cause dans l'attentat de Rennes revendiqué par le groupe "Gwenn-ha-Du"> ils seront disculpés.

Joseph Cattelliot

Noms de guerre Bezen Perrot : MOREL

Grade :  ROTTENFÜHRER 

MOREL

c'est le nom de famille

de sa grand'mère

Année

d'engagement

1944

Né à Rennes le 21 avril 1913

Mort à Montbolo le 01 novembre 2012

bouton

99

ans

Joseph Cattelliot Bezen Perrot

Membre du Service Spécial

de Célestin Lainé.

Employé de commerce / livreur en 1932 ( lors de l'attentat de Rennes).

Il n'aurait pas adhéré au PNB mais au groupe BREIZ DA ZONT de théophile Jeusset >

augustin

Opérations auxquelles il a participé

Augustin Cattelliot

NSKK

puis BEZEN PERROT
Nom de guerre : KAT

Année

d'engagement

1945

Né à Rennes le 05 avril 1910 

Mort à Bréal-Sous-Monfort le 21 octobre 1993

bouton

83

ans

Employé de bureau en 1932 ( lors de l'attentat de Rennes).

Condamnation à la libération : Acquitté

Il terminera sa carrière comme directeur du centre de PMU de Rennes. 

Augustin Cattelliot

Durant la guerre il collabore au Nationalsozialistische Kraftfahrkorps (NSKK)

 "Corps de transport national-socialiste"

le NSKK était une organisation paramilitaire du parti national-socialiste des travailleurs allemands qui a existé entre mai 1931 et 1945.

Augustin Cattelliot y était employé comme chauffeur sur l'aérodrome de  Saint-Jacques-de-la-Lande près de Rennes.

En 1945 Augustin Cattelliot fait tout son possible pour retrouver son frère Joseph.

Il le retrouvera et en mars le rejoindra à Tübingen.

Il intègrera le Bezen Perrot en mars 1945 sous le nom de guerre de KAT.

Tous les deux rejoindront le groupe "Sabotage" >

NSKK
fuite

1945 - La fuite des frères Cattelliot
          et D'André Chevalier >

Cattelliot Bezen Perrot

Après la dissolution de l'école de  "sabotage" a laquelle appartenaient Augustin et Joseph Cattelliot, le groupe prend la direction de Stuggard .

Refoulés par l'avance américaine vers l'est il prend la direction de  Nuremberg le groupe descend  ensuite dans le sud à Fürstenfeldbruck .

Accompagnés par André Chevalier (MAREG) >  les frères Cattelliot  décident de rejoindre la France.

Munis de faux papiers, ils se dirigent à pied près de Ulm et rejoignent un convoi américain de rapatriement qui les dirige sur Mannheim.

Arrivés fin avril à Mannheim, après plusieurs jours,  ils passent le rhin pour rejoindre Ludwigshafen.

Ils prennent ensuite le train pour Sarrebourg.

A Sarrebourg, après les formalités de rapatriement et l'obtention d'une aide de 1000 Francs, ils prennent le train pour Bar-le-Duc puis Paris.

 

André Chevalier les quitte gare de l'est.Il sera arrêté en septembre 1946 à Rennes.  

 

En août 1945 Augustin Cattelliot sera arrêté à Visseiche (35).

Son frère Joseph à Montbert (44) en septembre 1945.

Source : Kristian Hamon

              " Le Bezen Perrot - 1944 des nationalistes bretons sous l'uniforme allemand" 

bottom of page