top of page

 HIÉRARCHIE BEZEN PERROT (1943)

Etat-Major : PENDALL

Lieutenants (Chefs de section) : KERENOUR

Sergents (Chefs de groupe) : KENTOUR

Soldats : GOUR

Les hommes du Bezen Perrot

n'ont jamais eu l'autorisation de 

 porter un insigne distinctif

( Kroaz-Du, hermine*, triskell, croix celtique... )

pouvant les identifier comme

Bretons.

*Les miliciens du "groupe de Bretagne"

portaient sur le bras gauche

un écusson avec des hermines .

louis feutren

Les grades allemands

 n'ont été attribués

qu'après le repli 

du Bezen Perrot sur  l'Allemagne.

A Tübingen en décembre 1944

Contrairement aux agents d'autres branches

qui arboraient les lettres SS ou

le numéro de l'unité (Allgemeine-SS)

ou une tête de mort (Totenkopfverbande),

les agents du SD avaient une patte noire sur le côté droit du col qui ne comportait aucun signe distinctif.

OBERSCHARFÜHRER

untersturmführer

UNTERSTURMFÜHRER

équivalent

Sous-Lieutenant

  Célestin Lainé

sturmscharführer

STURMSCHARFÜHRER

équivalent

Major

    Ange Péresse

hauptscharfürher

HAUPTSCHARFÜHRER

équivalent

Adjudant-Chef

oberscharführer

OBERSCHARFÜHRER

équivalent

Adjudant

Goulven Jacq

 Louis Feutren

unterscharfürer

UNTERSCHARFÜHRER

équivalent

Sergent

Joseph Morvan

Jean Bourhis

Yann Guiomard

Ange Luec

Michel Chevillotte 

Jean Le Noac'h  

rottenfuhrer

ROTTENFÜHRER

équivalent

Caporal chef

Marcel Bibé

Raymond Jegaden

  François Jarnouen    

Joseph Catteliot

André Chevalier

René Hervé

Julien Le Boëdec 

Roger Legendre

Maurice Le Moine

Jacques Louboutin

  Raymond Magrez 

schütze

SCHÜTZE

équivalent

Soldat

Le reste des hommes

DECORATIONS BLESSÉS DE GUERRE
Allemagne (1944)

- Alain Heusaff - Grièvement blessé le 31 juillet 1944 près de Ploërdut.
                               Lors d'un accrochage avec des parachutistes français SAS.
                               Jean Laizet et Jean Larnicol seront tués
>


- Marcel Bibé 
- Goulven Jacq

insigne blessé de guerre allemagne

L'insigne des blessés noir était attribué pour une ou deux blessures.

L'Insigne des blessés argent était  attribué pour trois et quatre blessures, ou perte d’un pied, d’une main, d’un œil…

L'insigne des blessés or pour cinq blessures et plus. Donné également si cécité complète, paralysie...

bottom of page