top of page

Joseph le Ruyet

Groupe Vissault >

Né à Bubry le 22 avril 1922 

Fusillé à Rennes le 05 novembre 1946

- Membre du PNB

- Ancien des Bagadou Stourm >

- Membre du C.E.N.S >

- Parlant le breton, Joseph le Ruyet fut un spécialiste de l'infiltration des maquis.

Hospitalisé en Alsace en août 1944 après la mésaventure de Châteauneuf-sur-Sarthe, il se réfugie avec sa femme dans le Pas-de-Calais où il est arrêté en février 1946.

Il sera fusillé .

Source : Le rêve fou des soldats de Breiz Atao

               Ronan Caerléon

Ange Péresse > du Bezen Perrot

est également né à Bubry en 1920

Ancre 1

Chateauneuf-sur-Sarthe

Le 3 août 1944 les chefs du SD de Paris confiaient à quatre membres du kommando Guy Visault  ( Jos-Yann ar Martolod >, Koant, le Ruyet et sa femme + un chauffeur alsacien ) une camionnette chargée d'explosifs.Destination la Bretagne. 

Nourissant assez de rancœur au sujet des vagues promesses faites aux séparatistes bretons par Berlin pour le destin futur de la Bretagne les membres du Kommando Vissault décident d'attaquer des convois allemands. (!)

Ils font sauter une chenillette allemande.

Sept soldats felgrau sont tués.

Le Ruyet est blessé. 

source : le rêve fou des soldats de Breiz Atao de Ronan Caerlèon

Histoire

fumeuse

Vers la fin de l'année 1942 et au début de l'année 1943, deux groupes de résistants FTP se constituent dans la région de Bubry :

le groupe Vaillant-Couturier et le groupe Corentin Cariou.

Chasse aux maquisards

Le 7 février 1944, des feldgendarmes, épaulés de membres du Bezen Perrot > et du groupe de Guy Vissault de Coëtlogon > arrêtent 17 résistants à Baud, Bubry, Camors et Quistinic .

Le 14 avril 1944 sont abattus à Bubry :

Hélène Le Ruyet (25 ans) sœur de Joseph Le Ruyet

Joseph (Job) Le Padellec (45 ans) membre du PNB 

 Représailles des FTP

bottom of page