top of page

BEZEN PERROT
Patronymes et noms de guerre correspondants

Tous les noms cités ici ont déja été publiés

Année d'engagement

Bourhis Jean

Les frères

Cattelliot

TARGAZ

BRYAN

GUEVEL - FANCH

MOREL

MABINOG - LUGAN

1943

1944

Charpentier Gérard
Chevalier André

MAREG

BLEIZ

LE BIHAN

EDWIN

LE MAÎTRE

ESKOB - L'EVÊQUE

FERRANT

DOCTEUR - CARTON

MORIN

PIPEAU

Guillou Louis

MARTIN

Guillo Armel

JEGOU

CADOUDAL - PRIGENT

1944

Hascoët Jean-Marie

GWINVER

MARCEL

1944

RODELLEC

PROFESSEUR - ROUAT

SKAO

YVARC'H

 MAOUT - PENNEK

MOREAU

GOUEZ

LE COZ

MORILLE

milice française >

Le Berre Joseph

GLAZ

NEVEN  HENAFF 

1944

STERN (1)

LAIZET, LEZET ou LE NEZET ?

téléchargement.jpeg

GONIDEC (1)

KERNEL - STERN (2) 

Le Bihan Yves

Le Boëdec Julien

Le Dret Joseph

(Le) Faou Corentin

POHER

JAN

VERDIER

MELEN - LE BLOND

MIKAEL - GONIDEC (2) - TINTIN LA MITRAILLE

Le Floc'h Yves

Le Gall Louis

Le Gallo Jean-François

SAÏK - TORC'H

...

Legendre Roger

Le Noac'h Jean

ROGER (?)

GOUEZ

LIZIDOUR

ROUZIC

1944

...

Louarn Yann

Le Roy Antoine

PELLETAN - FELIX

LE DU

1944

LE TRIER ou LEUTIER

COLLET

Menard Auguste

Morvan Joseph

FÖRSTER

COQUET

HERIC

CORENTIN

BRAZ

LE MOUSSE - RUAL

KONVAL

1944

1944

Nogues Louis

KEMENER

COCAL

1943

GWIRIEC ( Polig Gwiriec ? )

CARDINAL

HEUSAFF

membre de la JEN >

Prévost Jean

REVEREND

Raude

MORGAN

Auguste Menard (Corentin)

de nombreuses sources le citent comme membre du BEZEN PERROT mais il a affirmé à l'historien Kristian Hamon, qui a eu des échanges épistolaires avec lui, qu'il appartenait au groupe Vissault >

Georges Tilly

Transfuge du Bezen Perrot a rejoint le groupe Action >

Louis Guervenou

Né en 1922 mort centenaire en 2022

Dernier survivant du Bezen Perrot ?

Ces noms de guerre ont été utilisés

deux fois par des gour différents

Pas mal de littérature a été écrite sur le Bezen Perrot, mais, en fouillant les archives le nombre de personnes qui aurait servi dans la formation ne dépasse pas les quatre-vingt.

Un écrivain allemand Guerd Fessing (?) n’en retient pas plus également.

Probablement que l’effectif maximum n’a pas dépassé cinquante hommes dont certains ne sont jamais allés en opération sur le terrain.

source :

Minimisé, mais sans doute assez proche de la réalité :

Une soixantaine d'hommes ayant réellement signé le contrat d'engagement dans l'armée allemande 

+ une vingtaine "gravitant" autour du Bezen Perrot ou l'ayant rejoint au dernier moment pour profiter du repli sur l'Allemagne.

bottom of page